Phliponeau

Les bonnes résolutions

Les Balandrade ont pris de bonnes résolutions pour cette année 2015. De l’envie, du sérieux, du courage, tous les ingrédients nécessaires sont désormais en place, comme ils l’ont prouvé contre Langon le week-end dernier.

Les Balandrade ont échoué de peu contre Langon le week-end dernier. L'arrivée d'Olivier Beuste comme entraîneur des trois-quarts a fait du bien à l'équipe.

Les Balandrade ont échoué de peu contre Langon le week-end dernier. L’arrivée d’Olivier Beuste comme entraîneur des trois-quarts a fait du bien à l’équipe.

Apres une phase aller en demi-teinte et le départ de l’entraîneur des arrières, l’équipe a accueillis avec beaucoup de plaisir pour le remplacer Olivier Beuste, qui a pris en charge les trois-quarts. Son expérience et sa carte de visite, qui n’est sans doute pas pour rien dans le regain de motivation constaté chez les joueurs.

Les vacances terminées, les Balandrade ont repris le chemin du stade dès le 3 janvier après-midi pour éliminer les excédents des fêtes. Après quelques nouvelles mises en place, et la découverte du groupe par Olivier, les choses ont commencé à prendre forme.

Le premier match de l’année, le 10 janvier à Saint-Médard-en-Jalles, a néanmoins laissé des regrets avec une équipe balbutiant totalement son rugby et un arbitrage plus que maison. résultat, une défaite 37-7 et beaucoup de regrets.

Mais les garçons ont montré beaucoup de sérieux aux entraînements des mercredi et vendredi suivants, qui précédaient la réception de la très grosse équipe de Langon qui avaient infligé huit essais aux Hagetmautiens à l’aller.

Grâce à une entame de match très sérieuse, les Hagetmautiens mettent à mal les envies des Girondins qui butent sur une défense implacable sur un terrain détrempé. Malgré un essai et une pénalité finalement encaissés en première mi-temps (0-10 à la pause), les Rouge et Bleu ne se découragent pas et continuent à attaquer dans le sillage d’une mêlée ayant pris le dessus sur sa vis-à-vis. le doute s’installe dans les rangs girondins et suite à une attaque des trois-quarts, le centre Mathias Lartigau perce et va à dame (5-10). Jusqu’à la fin les Hagetmautiens continueront comme des morts-de-faim à harceler la défense girondine sans toutefois parvenir à rescorer.

Qu’importe, le staff a réellement découvert une équipe pleine d’envie et de détermination qui finira par être récompensée si elle conserve cet état d’esprit.

Prochain match le 7 février avec un déplacement à Cestas, au coude-à-coude avec les Hagetmautiens au classement.

Les photos de Hagetmau-Langon