Nationale B

L’envie retrouvée

La Fédérale B a mis fin à une série de quatre défaites grâce à un beau succès bonifié sur le deuxième au classement, Lormont (24-0).

Hagetmau recevait lormont, premier au classement, qui leur en avait passé 50 au match aller (53-9). Autant dire qu’on ne donnait pas cher de la peau des Rouges et Bleus avant le match. Et pourtant, dans des conditions difficiles, les Chalossais ont réalisé un match complet ! Dès l’entame, très présents dans le combat, ils acculent Lormont dans leur camp. Sur un coup de pied de dégagement et une touche non trouvée, Hagetmau réceptionne et écarte. Le ballon arrive à l’aile sur Ndomby qui accélère, tape à suivre et finit par aplatir le ballon dans l’en but. 7-0 au bout de 5 minutes.

Dix minutes plus tard, Hagetmau revient dans le camp de Lormont, et pousse son adversaire à la faute de main dans ses 5 mètres. Sur la mêlée qui suit, le pack chalossais manœuvre bien. Laborde démarre petit côté, décale Gardesse qui jouera un deux contre un d’école pour un nouvel essai de Ndomby (14-0).

Lormont remet la main sur le ballon et le conserve jusqu’à la fin de la première mi-temps sans scorer. L’occasion pour Hagetmau de s’illustrer en défense. Le SAH va plier, plier… Et confirmer l’adage ! Il passera même une dernière pénalité pour virer à 17-0 à la mi-temps !

En seconde période, les débats vont se tendre dans un premier temps puis s’équilibrer après un jaune de part et d’autre. Hagetmau va parfaitement gérer son avance, renvoyant les visiteurs dans leur camp à chaque fois qu’ils parviennent dans les 5 mètres. Gardesse allumera une mèche en s’échappant derrière une mêlée plein axe mais l’action viendra mourir tout près de l’en-but.

Sur l’action qui suit, les Rouges et Bleus écartent, prennent l’axe, puis Méoule vient dans le bon sens pour s’effondrer aux pieds des poteaux : 24-0 ! La fin du deuxième acte sera la copie conforme du premier, et l’arbitre, ayant sans doute pris froid, sifflera la fin du match un peu avant l’heure ! Peu importe, cela n’enlèvera rien à la victoire des locaux, qui ont mis énormément de coeur à l’ouvrage pendant 80… Non pardon 72 minutes !

Voir les photos de l’après-midi par Jean-Louis Tastet