Nationale B

La B regarde en haut

Avec deux victoires en trois matchs, l’équipe B, coachée par Patrice Ducamp et Pascal Balen, a réussi son début de championnat. De quoi nourrir quelques ambitions cette saison, pour peu que les blessures veuillent bien l’épargner.

Avec sa victoire contre Mauléon dimanche dernier, la deuxième de la saison, la B s'est hissée dans le groupe des qualifiables. (Photo Jean-Louis Tastet)

Avec sa victoire contre Mauléon dimanche dernier (18-11), la deuxième de la saison, la B s’est hissée dans le groupe des qualifiables. (Photo Jean-Louis Tastet)

Après une défaite inaugurale contre Lannemezan (10-20), la réserve du SAH a enchaîné deux succès probants à Lourdes (13-10) puis face à Mauléon (18-11) qui l’ont propulsée parmi le quatuor de tête du championnat (voir le calendrier et le classement). Des débuts salués par le coentraîneur Patrice Ducamp : « Au premier match, nous sommes tombés sur l’équipe qui me semble être la plus costaud physiquement et au niveau du banc. Pourtant c’était un match qui était toujours à notre portée à un quart d’heure de la fin et qui nous échappe sur des détails. Ensuite on gagne à Lourdes avec le cœur et beaucoup de jeunes Reichel car on avait de la casse. Ce sont des matchs qu’on perdait l’an dernier alors on est forcément content. »

Le dernier succès face à Mauléon est venu confirmer la bonne santé de cette équipe. Si bien que les coachs ne s’interdisent pas de penser à la qualification : « On en est qu’au début du championnat mais oui, on peut nourrir quelques espoirs, confirme Patrice Ducamp. On a un groupe excellent, avec du potentiel et surtout, des joueurs concernés. »

Pour preuve, la réserve s’entraîne trois fois par semaine, le mardi et jeudi en compagnie de la première et le vendredi à part, afin de répéter le mouvement général. « Chapeau aux joueurs, car ce n’est pas évident de venir s’entraîner trois fois par semaine et je ne crois pas qu’il y ait beaucoup de réserves qui le fassent. »

La seule inquiétude des coachs Ducamp et Balen concerne la profondeur de banc. Avec un groupe réduit, des joueurs de la première qui, par principe, ne « doublent » pas le dimanche, et une avalanche de blessés, en particulier chez les trois-quarts, les coachs doivent déjà bricoler pour aligner un groupe complet. « On a gagné à Lourdes avec dix Reichel. Ce sont des joueurs de qualité mais ils auront aussi leur championnat à assumer à partir du mois d’octobre. »

Reste donc à savoir si la B pourra tenir le rythme tout au long de la saison. Auquel cas, elle devrait faire mieux que ces deux dernières saisons où elle avait terminé à la huitième place du championnat, avec cependant plusieurs matchs perdus dans les ultimes minutes par manque de banc. « Nous n’étions pas si loin, conclut « Membert ». Il y a un peu plus de jeunesse et de folie cette année. L’objectif est de continuer comme ça, de faire une bonne saison et surtout, de prendre du plaisir en jouant. Après, pourquoi pas, il sera temps de regarder en haut. »

En attendant, on ne peut que conseiller au public du SAH d’arriver un peu en avance au stade pour supporter cette équipe joueuse et solidaire.

Quelques photos de la B à Lourdes et contre Mauléon par Jean-Louis Tastet. Cliquer pour agrandir.