Équipe 1

Pas de voyage à vide

Battu deux fois à domicile, le SAH demeure invaincu à l’extérieur au moment de se rendre chez le promu Trélissac. 

En trois sorties, le SAH a récolté un match nul à Orthez et deux victoires au Bassin d'Arcachon puis à Marmande. (Photo Jean-Louis Tastet)

En trois sorties, le SAH a récolté un match nul à Orthez et deux victoires au Bassin d’Arcachon puis à Marmande. (Photo Jean-Louis Tastet)

Ils l’ont encore fait ! Dimanche dernier, les Hagetmautiens sont allés s’imposer sur la pelouse de Marmande (27-31), quinze jours après être revenus victorieux du Bassin d’Arcachon (6-18). Un match plein, avec une conquête souveraine en mêlée comme en touche, de beaux mouvements de trois-quarts et une gestion quasi-parfaite, si l’on excepte le dernier quart d’heure où les Rouge et Bleu ont laissé leurs adversaires dérouler. “C’est sans doute le meilleur match de la saison pour l’instant, apprécie Jérôme Labat, coentraîneur avec Olivier Toulouze. Celui aussi où on a envoyé le plus de jeu, où on a le plus franchi. Ce qui prouve bien que lorsqu’on met les bases, on n’est pas plus bêtes que les autres.”

Une deuxième victoires en deux sorties, auxquelles il faut ajouter le match nul obtenu à Orthez (18-18) lors de la première journée. Un bilan exceptionnel à l’extérieur qui contraste avec les deux défaites subies à Georges-Dumartin lors de la venue de Lombez-Samatan (12-18) puis d’Anglet (11-15). “Peut-être qu’à la maison, les joueurs se sentent obligés d’envoyer du jeu et qu’ils en oublient de construire, avance Jérôme Labat. C’est une équipe encore jeune, qui doit gagner en maturité dans sa gestion des matchs. Parfois on joue n’importe comment, depuis notre camp, au mauvais moment, sur des mauvais ballons…”

Pour l’instant et malgré son parcours cahoteux, le SAH reste parfaitement dans les clous de la qualification (5e, 12 points) à l’heure de se déplacer à nouveau à Trélissac, qui justement le devance au classement (4e, 13 points). “C’est rageant de se dire qu’on pourrait être devant Anglet (1er, 18 points, N.D.L.R.), poursuit le coach des avants. Mais peut-être fallait-il en passer par là pour que les joueurs comprennent que ça ne tient qu’à eux.”

Car en effet, le SAH s’est montré ultradominateur devant depuis le début de la saison, y compris lors de ses défaites à domicile, faisant preuve de qualités athlétiques bien au-dessus des standards de la division. “On a de quoi faire, confirme Jérôme Labat. Si on y ajoute une gestion efficace, on ne craint personne. Les joueurs doivent apprendre à se reposer sur le collectif lorsqu’ils sont dans la difficulté et ne pas compter sur les individualités, même si certaines sont au-dessus du lot.”

A vérifier dès ce dimanche à Trélissac, qui réalise un très bon début de saison.