Équipe 1

ça se précise…

La venue ce dimanche du Bassin d’Arcachon, concurrent direct pour la qualification, en dira plus sur les ambitions du SAH pour la fin de saison.

Au match aller, Hagetmau s'était imposé 8-16 en Gironde. Photo archives Jean-Louis Tastet

Au match aller, Hagetmau s’était imposé 8-16 en Gironde. Photo archives Jean-Louis Tastet

Chaque journée qui passe dénoue un peu plus les fils tortueux de cette poule 7. Celle à venir ne devrait pas échapper à la règle, surtout en ce qui concerne les places qualificatives. Si Anglet et Lombez-Samatan sont bien partis pour s’arroger les deux premières places, la plus grande incertitude demeure pour les deux suivantes. Six clubs sont concernés par cet enjeu, du Bassin d’Arcachon, troisième avec 27 points, à Trélissac, huitième avec 23 points.

Hagetmau n’est sans doute pas le plus mal placé. Avec quatre réceptions à venir (trois pour ses principaux concurrents que sont Orthez et le Bassin d’Arcachon), le SAH a toutes les cartes en main. Un sans-faute à domicile pourrait lui assurer une place qualificative : “Si on rentre ces quatre matchs, ça devrait le faire, a calculé l’entraîneur Jérôme Labat. Mais l’objectif est aussi d’aller chercher une victoire à l’extérieur pour se mettre à l’abri avant les phases finales.” Car les Chalossais ont aussi montré qu’ils n’étaient pas à l’abri d’une déconvenue à domicile.

Vincent Manta, l’entraîneur girondin, assure de son côté ne pas encore faire les comptes. “Avant de se concentrer sur l’objectif, on se concentre sur les moyens de l’atteindre. On est plus dans la logique d’être performants, de mobiliser l’attention des joueurs sur leur rendement individuel et collectif. Si l’on conserve cette exigence à chaque match, les résultats et le classement devraient suivre.”

Le week-end dernier, le Bassin d’Arcachon a signé sa première victoire bonifiée de la saison contre Marmande (35-22). “Un déclic, pour Vincent Manta. Car tout le monde nous dit qu’on fait du beau jeu mais on a parfois eu du mal à concrétiser.” Cette victoire a propulsé les Girondins à la troisième place du classement, après un parcours régulier ponctué d’une seule défaite à domicile, justement contre Hagetmau (8-16, 3e journée). “Ce match nous a servi de leçon, se souvient Vincent Manta. On sortait de deux victoires sur les deux premiers matchs et on se voyait beaux. Cet échec nous a permis de poser concrètement les bases de notre jeu, de nous lancer dans une démarche d’exigence quant à notre jeu et notre degré d’implication.”

“Nous étions bien rentrés dans le match et avions mené tout le temps au score en dominant devant, se souvient Jérôme Labat. Mais c’est une belle équipe, jeune et très joueuse. Il faudra faire attention à ne pas leur laisser l’occasion de briller.” La défaite à Lombez-Samatan le week-end dernier (30-19) n’a pas entamé la confiance des Chalossais, auteurs d’un match propre et d’un bel essai malgré la différence de rythme entre les deux équipes (les Gersois avaient joué en challenge le week-end précédent).

Dimanche à Georges-Dumartin, l’horizon s’éclairera pour l’une des deux équipes.